Cette obligation a pour objet tant de contribuer à la sécurité et au bien-être des travailleurs sur les chantiers que de lutter contre la fraude fiscale dans le secteur. Cet enregistrement des présences s'applique aux chantiers où sont effectués des travaux immobiliers dont le montant total hors TVA est égal ou supérieur à 800 000 €. Toutes les personnes qui exécutent des travaux immobiliers sur les chantiers concernés devront enregistrer leur présence avant de pouvoir commencer ces travaux sur ces chantiers. Il s'agit de l'entrepreneur principal (étranger ou non); l'entrepreneur sous-traitant (étranger ou non); l'employeur (étranger ou non) ; l'indépendant (étranger ou non); et, le travailleur (étranger ou non) ou l'intérimaire. Devront également s'enregistrer, le maître d'oeuvre chargé de la conception, le maître d'oeuvre chargé du contrôle de l'exécution; et, le coordinateur de sécurité responsable de la sécurité et du bien-être durant l'exécution du projet de construction. (Belga)