La Banque centrale européenne (BCE) a relevé ses taux d'intérêt de manière sensible au cours des derniers mois. Les analystes s'attendent à ce que les banques belges suivent le mouvement et augmentent, elles aussi, leur taux d'intérêt sur les comptes épargne. Dans la plupart des institutions bancaires du pays, le taux reste au minimum plancher de 0,11%.
...

La Banque centrale européenne (BCE) a relevé ses taux d'intérêt de manière sensible au cours des derniers mois. Les analystes s'attendent à ce que les banques belges suivent le mouvement et augmentent, elles aussi, leur taux d'intérêt sur les comptes épargne. Dans la plupart des institutions bancaires du pays, le taux reste au minimum plancher de 0,11%.Ces dernières semaines, des banques de petite taille ont augmenté leur taux. Key Trade, une banque en ligne de taille plus grande a aussi annoncé augmenter son taux, proposant jusqu'à 1%. Les quatre grands (KBC, Belfius, BNP Paribas Fortis et ING) sont pour l'instant à la traîne. "Elles essaient de repousser l'échéance le plus longtemps possible", analyse Pascal Paepen, chargé de cours en banque et bourse à Thomas More dans De Standaard. "Actuellement, les grandes banques gagnent énormément d'argent grâce aux comptes d'épargne. Ils versent 0 % aux gros épargnants et 0,11 % aux petits épargnants, tandis qu'ils reçoivent eux-mêmes 1,5 % de la BCE. Mais il faudra bien qu'ils s'adaptent un jour. Si l'un des quatre le fait, les trois autres vont suivre", ajoute-t-il. Mais pour obtenir la meilleure offre, soit un taux de 2%, il est aussi possible de se tourner vers une alternative beaucoup moins connue du grand public : la Caisse des Dépôts et Consignations, aussi appelée e-DEPO.Le plus haut taux du marché La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est habituellement utilisée pour consigner des garanties. Elle gère les cautions et dépôts qui lui sont confiés avant leur remboursement aux ayants droit en fin de processus. Il peut s'agir concrètement d'une garantie locative ou une caution selon la "loi Breyne" lors d'un investissement immobilier. La Caisse peut aussi être utilisée même sans destiner l'argent à une garantie ou une caution. Elle est alors une véritable alternative plus rentable aux comptes d'épargne au taux plancher. Le taux d'intérêt brut pour ce mois-ci est de 2 %. Après déduction de la retenue à la source, le taux final est de 1,4 %. Selon le comparatif du site Guide épargne.be, c'est le plus haut taux proposé du marché. Seule la Deutsche Bank offre davantage (2,16 %), mais cette banque exige un montant minimum de dépôt de 50 000 euros.Comment l'Etat peut-il proposer un tel taux ? "C'est une sorte de compte à terme où vous obtenez des intérêts pour les fonds placés pendant au moins un an", explique Kristien Smedts, maître de conférences en banque et finance au Standaard. "Ce e-DEPO utilise un taux d'intérêt OLO (obligation linéaire) et ceux-ci ont augmenté plus rapidement ces dernières années que les taux d'intérêt typiques que les banques accordent", précise-t-elle.Peu connuIl s'agit donc d'un produit attrayant, mais il convient de faire quelques mises en garde détaille le journal flamand. "Tout d'abord, le taux d'intérêt change potentiellement tous les mois. En outre, il est également vrai que vous ne percevez des intérêts qu'à partir du premier jour du mois suivant le dépôt, ce qui ne vaut également que jusqu'au mois précédant l'encaissement. Donc, en fin de compte, je ne suis pas sûr de ce qui va rapporter le plus." Pascal Paepen reconnaît les inconvénients, mais recommande quand même cette alternative aux banques classiques : "Cela reste intéressant pour les épargnants. Il faut juste s'assurer de s'y engager à la fin du mois, pour que les intérêts commencent à compter tout de suite."L'ouverture d'un compte de dépôt, via e-DEPO, est rapide et gratuite. Elle se fait en ligne sur le compte du SPF Finances. La plateforme digitale garantit un accès sécurisé au compte via une clé numérique (eID, notamment) pour faire des dépôts et des retraits à tout moment. Un compte de dépôt permet de faire un virement vers n'importe quel autre compte bancaire, mais pas de faire des domiciliations ou des virements automatisés, peut-on lire sur le site du SPF Finances. Notons aussi que contrairement à un compte bancaire classique, il n'y a pas d'IBAN propre ouvert à la CDC.