Les ménages belges sont les grands perdants de la politique de la Banque Centrale Européenne. C'est ce qui ressort d'une étude, qu'elle a elle-même réalisée, sur les effets de sa politique dans neuf pays de la zone euro. L'explication est simple : les personnes qui sont fortement endettées, comme les sociétés et surtout les pouvoirs publics dans notre pays, profitent de la faiblesse des taux. Par contre, les personnes qui possèdent une importante épargne trinquent.
...