Tout le monde sait que les salaires sont lourdement taxés dans notre pays. Au sein de l'OCDE, la Belgique détient notamment le record de la pression fiscale la plus élevée pour les employés célibataires, avec 54%. Une diminution prudente est malgré tout perceptible. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques, ce recul s'explique en partie par une diminution de l'impôt des personnes physiques et des cotisations de sécurité sociale pour l'employeur. Ces diminutions sont la conséquence du tax shift du gouvernement Michel.
...