38,8 % des Wallons déclarent épargner pour les études de leurs enfants. En Flandre, ce pourcentage est de 29,7 %. Près de quatre épargnants sur dix (37,6 %) commencent à épargner pour les études supérieures de leurs enfants alors que ces derniers ont moins de six ans. Un peu plus d'un tiers (33,5 %) commencent lorsque leurs enfants ont entre six et douze ans. La partie...