"Vous avez délivré une autorisation de domiciliation le 06-01-2016. Le 12-01-2016, bol.com débitera la facture de votre compte bancaire", lit-on dans le mail. Les fraudeurs demandent ensuite vos données personnelles pour annuler la commande. Le mail a beaucoup de similitudes avec une communication officielle.

Bol.com confirme que le mail ne provient pas d'eux. La boutique en ligne répète que ce n'est jamais une bonne idée d'ouvrir un lien dans un mail à propos duquel vous n'avez pas entière confiance.

Comment reconnaître un hameçonnage ?

"Il y a moyen de reconnaître un mail d'hameçonnage (phishing) à différents éléments", déclare le magasin en ligne. Tout d'abord, les e-mails sont souvent rédigés de manière bâclée et contiennent des fautes d'orthographe ou de construction. Ensuite, les fraudeurs mentionnent généralement de jolis montants afin de vous faire franchir le pas ou alors ils vous recommandent de cliquer sur un lien. Bol.com souligne en outre qu'ils ne demandent jamais les données de connexion (login) à leurs clients. "De plus, nous nous adressons toujours de manière personnelle à vous. Les fraudeurs n'utilisent généralement pas votre nom dans l'en-tête."

Les personnes qui ont tout de même réagi à l'e-mail ont intérêt à changer leur mot de passe le plus rapidement possible. Il est ensuite recommandé de changer également les mots de passe des autres comptes si vous utilisez les mêmes données de connexion. Contrôlez également si votre adresse de facturation et de livraison sont encore exactes sur votre compte Bol.com.