Le montant total sur les livrets d'épargne auprès de onze banques belges, dont trois grandes banques, a augmenté de 1,5% au cours de la première moitié de 2016, soit près de 3 milliards d'euros. Il n'est donc toujours pas question de stagnation. Le livret d'épargne reste très populaire en Belgique.

Moins d'investisseurs débutants

BNP Paribas Fortis regroupe de loin la majorité de l'épargne. Le montant sur ses livrets d'épargne est resté pratiquement stable, à 60,5 milliards d'euros. Au cours des cinq premiers mois de l'année, les clients ont toutefois mis sensiblement plus d'argent dans les assurances vie de la branche 21 (+63%) dotées d'un rendement garanti .

Ensuite, la banque a encore fait quelques constatations notables, qui lui font conclure à une baisse du nombre d'investisseurs ayant souscrit dans des fonds d'investissement au cours des cinq premiers mois de cette année qu'au cours de la même période de l'an dernier. "Nous observons une diminution par rapport à fin mai 2015, mais les fonds restent le produit financier le plus populaire en dehors des livrets d'épargne. L'achat d'actions montre aussi une baisse marquante. Cela provient sans doute des moins bonnes performances des bourses et de l'instauration de la taxe sur la spéculation", ressort-il. "Depuis le 1er janvier 2016, l'investisseur particulier paie une taxe de 33% sur la plus-value s'il vend des actions cotées en bourse dans les six mois après l'achat. Nous remarquons aussi que, cette année, presqu'un tiers moins de comptes-titres ont été ouverts que début 2015."

Plans d'épargne et d'investissement

Quelques banques ont fait savoir que les épargnants évoluent de plus en plus vers des plans d'épargne ou d'investissement, dont l'objectif est de verser de l'argent à intervalles réguliers. Un tel plan vous permet d'investir en même temps dans différents fonds d'investissement. Tous les plans ne sont pas pareillement intéressants. Il est parfois possible d'uniquement choisir parmi un nombre limité de fonds maison, parfois le choix est plus vaste et des fonds externes font également partie de l'offre. Les frais peuvent aussi varier.

Chez KBC, le nombre de plans d'investissement a augmenté d'un quart par rapport à la fin de l'an dernier. Cette grande banque a en même temps observé une augmentation de 5% du montant sur les livrets d'épargne, à 42 milliards d'euros.

Environ, 100 millions d'euros ont disparu des livrets d'épargne de Keytrade Bank, soit 6% de l'argent qui s'y trouvait fin de l'an dernier. Au moins une partie de cet argent a été utilisé pour démarrer un plan d'investissement, car le nombre de contrats de plans a augmenté de 21% au cours de la même période.

Ce n'est que le 20 juin qu'AXA Banque a démarré un plan d'investissement. "En quelques jours, près de 400 plans ont été ouverts", fait savoir le porte-parole Wim Pauwels. Chez AXA, il y a une légère diminution de l'épargne, de moins d'1%.

La banque durable est un des plus forts pôles de croissance

La banque Triodos est la seule banque à communiquer une forte croissance du montant sur ses livrets d'épargne. Dans cette banque durable d'origine hollandaise, l'épargne a augmenté d'un bon 7% au cours du premier semestre, à 924 millions d'euros. La croissance se situe toutefois à un niveau inférieur à celle de la première moitié de 2015 (+8%). Triodos reste néanmoins un petit acteur sur le marché de l'épargne belge.

Interrogée sur les raisons de la popularité croissante du livret d'épargne durable, la porte-parole Lieve Schreurs a répondu: "Nous entendons auprès de nos clients que le rendement sociétal de l'argent sur un compte d'épargne Triodos est une valeur constante, malgré la diminution du rendement financier. La conscience de la valeur de la durabilité est la raison pour laquelle des personnes viennent vers notre banque."

BNP Paribas Fortis remarque aussi que les clients accordent toujours plus d'importance à la durabilité. "Les fonds labellisés SRI (socially responsible investing ou Investissement Socialement Responsable) gagnent en popularité. Les thèmes comme l'eau, les préoccupations climatiques et les énergies renouvelables ont le vent en poupe", explique la porte-parole."

Popularité croissante des livrets d'épargne non réglementés

MeDirect propose uniquement des comptes d'épargne non réglementés. Ce sont des livrets avec un seul taux d'intérêt, au lieu d'un taux de base et une prime de fidélité pour l'argent qui reste pendant un an auprès de la même banque. Pour un des deux comptes épargne de MeDirect, un préavis de trois mois est appliqué pour quiconque désire retirer de l'argent. L'avantage d'un seul taux d'intérêt est une meilleure vue sur le rendement du livret d'épargne.

La banque en ligne a observé une augmentation de 31% de l'argent sur ses livrets d'épargne, à 718 millions d'euros. MeDirect a doublé le nombre de clients, de 9.400 à 18.000, au cours de son exercice comptable "à cheval" d'avril 2015 à mars 2016. "La première année de MeDirect en tant que banque belge à 100% s'est avérée une année couronnée de succès", conclut-on fièrement chez MeDirect.