Malgré la faiblesse des taux minimums garantis, les assurances-épargne de la branche 21 ont le vent en poupe. C'est du moins ce que révèlent les résultats récents de KBC et Ageas. Les taux bas sur les comptes d'épargne, la protection du capital versé à concurrence de 100.000 euros et les inquiétudes que suscitent les marchés financiers concourent à expliquer le succès de ces produits.
...