Après la suppression progressive systématique des frais d'itinérance au cours des dix dernières années, depuis ce jeudi, ils sont réellement de l'histoire ancienne. Tout Belge qui appelle, surfe ou échange des SMS à partir d'un autre État membre européen (ou de l'Islande, de la Norvège et du Liechtenstein) avec son appareil mobile ne se verra plus facturer de surcoûts, pour autant que sa consommation tombe sous son forfait belge.
...