Malgré la faiblesse persistante des taux d'intérêt et le fait qu'il va investir un milliard et demi de plus dans sa transformation numérique dans les trois années à venir, le groupe dirigé par Johan Thijs a réussi à engranger un bénéfice net de presque 1,5 milliard d'euros entre début janvier et fin juin, dont 855 millions ...