Tout commence en 2010, lorsque Barack Obama signe le Foreign Account Tax Compliance Act (Fatca), une loi conçue pour empêcher les Américains de se soustraire à l'impôt sur le revenu en dissimulant leur argent dans des comptes bancaires et des instruments d'investissement étrangers. La loi impose de lourdes amendes aux banques étrangères refusant de déclarer l'identité et les avoirs des Américains titulaires de comptes dans leur institution. Qui plus est, elle a une grande portée : le terme " citoyen américain " y étant défini au sens large, les personnes ayant vécu et travaillé en Europe toute leur vie et dépourvues de tout lien avec les Etats-Unis sont également concernées.
...