La croissance économique en Belgique reste faible ce qui transparaît dans la consommation des ménages. Il faut savoir que la consommation des belges est un moteur important de l'économie belge. Sa croissance annuelle moyenne est de l'ordre de 1,6% en rythme "normal". Or, entre fin 2010 et mars 2012 la consommation des ménages n'a augmenté que de 0,3%.

La crainte de l'avenir et les incertitudes planant sur l'économie européenne semblent diriger les ménages davantage vers l'épargne que vers la consommation. La crainte des ménages se matérialise notamment dans les enquêtes de confiance menées chaque mois par la Banque nationale. Le niveau de l'enquête demeure assez faible, même s'il avait un peu progressé au cours des derniers mois. De surcroît, la confiance des ménages s'est à nouveau détérioré en juillet, et ce malgré les quelques avancées fin juin sur le front de la crise européenne.

Dans ce contexte assez morose pour la consommation des ménages, Economic.Poll@ING a voulu savoir comment se comporterait le budget vacances des belges pour cette année. Les résultats semblent confirmer l'aperçu général décrit dans le paragraphe précédent : près de 60% des personnes ayant répondu à l'enquête considèrent que leur budget vacances est ou sera réduit cette année par rapport à l'année dernière. Pour 28% d'entre eux, il est ou sera équivalent. C'est un signe de plus de la prudence des ménages face à la consommation. Nous prévoyons néanmoins une lente reprise de la consommation des ménages en deuxième partie d'année, mais l'euphorie n'est pas de mise : le contexte économique mondial, et européen en particulier, reste très fragile.