Le ministre Van Overtveldt a rencontré les dirigeants de l'organisation sectorielle Febelfin et l'autorité des services et marchés financiers (FSMA) afin de déterminer la meilleure formule destinée à fixer un taux minimum.

La méthode de calcul comprend deux composants: le taux de base et la prime de fidélité. Pour le taux de base, c'est la plus petite unité possible de rémunération qui a été retenue, soit 0,01%. Pour la prime de fidélité, le minimum a été fixé 0,1%. Au total, le taux minimum atteint dès lors 0,11%.

Actuellement, le taux le plus bas disponible sur le marché est de 0,2% (0,1% de taux de base et 0,1% de prime de fidélité), selon les données du site http://www.guide-epargne.be.