Depuis le 24 avril, les épargnants belges peuvent ouvrir deux comptes d'épargne auprès de la banque espagnole Santander, ou plus précisément la Santander Consumer Bank. Ces comptes s'éloignent du taux minimum de 0,11%. La banque lance une formule avec des perspectives d'épargne tant à court qu'à long terme. Les épargnants qui ne peuvent se passer de leur argent que pendant une période limitée peuvent ouvrir le compte d'épargne Vision. Sur ce compte, ils obtiennent un taux de base de 0,25% et une prime de fidélité de 0,10%. Les épargnes à long terme (au moins 12 mois) de la formule Vision+ procurent aux clients un taux de base de 0,15% plus une prime de fidélité de 0,35%, soit 0,5% au total.

Ce que vous devez savoir :

  • Santander Consumer Bank est une banque belge qui fait partie du groupe espagnol Banco Santander. Cela signifie que vos dépôts d'épargne tombent sous le régime belge de garantie des dépôts.
  • Le groupe bancaire est déjà actif dans notre pays depuis quelques années en tant qu'établissement de crédit, sous le nom de Santander Consumer Finance.
  • Banco Santander est le groupe bancaire le plus important (en valeur de marché) de l'Eurozone et l'un des plus grands du monde.
  • Le groupe bancaire a des sites en Europe, en Amérique et en Asie. Les activités principales sont notamment implantées au Brésil, au Royaume-Uni, en Espagne et au Mexique.
  • Banco Santander compte plus de 125 millions de clients et 185.000 employés.

Ces taux peuvent au minimum être qualifiés de remarquables dans une période où les banques continuent à les diminuer. Le discounter MeDirect a ainsi encore diminué le rendement de l'épargne sur le compte non réglementé ME3 de 0,8 à 0,55% net. Selon le site comparateur Bankshopper.be, c'est en outre le seul compte bancaire quelque peu comparable au compte d'épargne Vision+. "Les épargnants qui ouvrent ce compte non réglementé doivent prévenir la banque trois mois à l'avance s'il veulent mobiliser leur capital", selon le site.

Bankshopper.be observe que les épargnants ne peuvent empocher de rendements plus élevés qu'avec les formules d'épargne automatique. "Mais il est quasi impossible d'obtenir les rendements promis sur ce type de formules d'épargne", fait savoir le site. Bankshopper.be cite l'exemple du DB Saving Plan de Deutsche Bank. "Cette épargne automatique rapporte 0,9% de taux de base et 0,3% de prime de fidélité. Mais du fait des limites mensuelles (500 euros par mois), les rendements déçoivent année après année. Cela provient du fait que les épargnants n'obtiennent le rendement complet que sur leur premier versement de 500 euros. Les rendements réels sur les versements suivants diminuent", ressort-il. "Seules les personnes qui épargnent deux ans ou plus longtemps obtiennent des rendements plus proches des taux promis."

D'autres banques quittent la Belgique

Mais ce qui est encore plus frappant que le niveau élevé des rendements d'épargne, c'est le timing de Santander. Le groupe espagnol étend ses activités à notre pays alors que d'autres banques le quittent. Le discounter maltais Nemea Bank a ainsi récemment fait ses adieux. Cette banque offrait un compte à terme qui rapportait 3,25% d'intérêts sur un an. Pour les termes de cinq ans, on recevait même 4,35%. La tentative de séduction de la banque maltaise n'a été que de courte durée. En avril 2016, Nemea Bank a été placée sous surveillance après que de sérieuses lacunes aient été constatées.

La semaine dernière, la banque a finalement perdu sa licence. Selon guide-epargne.be, les épargnants dupés avaient déjà été indemnisés par le système de garantie de dépôt maltais. Celui-ci offre, tout comme en Belgique, une protection jusqu'à 100.000 euros par client et par institution financière.

PSA Bank, filiale du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën, a cessé ses activités bancaires dans notre pays fin de l'an dernier. La banque française avait mis le pied sur le territoire belge en 2014 avec deux formules d'épargne à haut rendement: Distingo et Distingo Plus. Depuis les dernières diminutions de taux en juin, les épargnants recevaient respectivement encore 0,55 et 0,65% d'intérêts. Ces comptes sont à présent aux mains de la banque en ligne Keytrade Bank et ne sont plus disponibles sous cette dénomination.

Cette banque internet a été acquise par le français Crédit Mutuel Arkéa qui possède également le broker en ligne Fortuneo. Fortuneo navigue sous l'étendard de Keytrade Bank depuis le début de cette année. Les clients qui ouvrent désormais un compte auprès de la banque internet tombent sous le régime français de garantie de dépôt. Eux aussi sont protégés jusqu'à 100.000 euros par banque et par épargnant.