Vu de l'extérieur, vivre seul peut être synonyme d'une plus grande liberté. Mais le prix à payer s'avère souvent élevé. Au niveau fiscal d'abord, car notre régime d'imposition n'est pas tendre pour les isolés. Bonus logement, titres-services, précompte immobilier et plus récemment taxe Turtelboom : autant de mesures qui désavantagent les isolés. Ensuite au niveau des achats et des frais généraux de la vie quotidienne qu'il faut assumer en solo. Aussi, la solitude et les soucis financiers traversent-ils en fil rouge l'existence de celles et ceux qui vivent seuls.
...