Bancontact

Cela fait longtemps que les paiements via Bancontact ne sont plus limités à votre carte bancaire. Grâce à l'appli Bancontact, vous pouvez aujourd'hui payer en scannant simplement un code QR avec votre smartphone. Le montant à payer apparaît alors automatiquement sur votre écran. Si vous introduisez votre code pin personnel et appuyez sur 'Confirmer', la transaction est immédiatement exécutée. Avantage pratique : vous pouvez lier jusqu'à cinq cartes bancaires différentes à cette application.

L'appli Bancontact permet aussi bien des paiements entre personnes que dans des boutiques en ligne ou des magasins physiques. C'est par exemple possible dans tous les établissements Colruyt, et un projet pilote a déjà démarré antérieurement chez Delhaize. Au cours de l'année prochaine, l'appli supportera aussi la technologie sans contact NFC, grâce à laquelle vous n'aurez plus qu'à maintenir votre téléphone contre un capteur à la caisse du magasin.

Seqr

Les paiements mobiles sont aussi possibles via Seqr, une application pour smartphone qui supporte aujourd'hui tant le scanning de codes QR que NFC. Par le biais du code QR, vous payez notamment dans des grandes chaînes comme AVEVE, Kreatos, McDonald's et les établissements du Groupe Colruyt. Pas mal de pharmaciens participent aussi, tout comme plusieurs magasins web. Les paiements via NFC sont notamment possibles dans notre pays chez Carrefour, IKEA, Aldi, Decathlon, Inno et Starbucks.

Avec l'appli Seqr, vous pouvez aussi facilement envoyer de l'argent vers le compte bancaire d'un ami. C'est possible à l'aide d'un numéro de téléphone: ouvrez l'app, sélectionnez le numéro du bénéficiaire dans votre liste de contacts (ou ajoutez-le), introduisez le montant et confirmez la transaction. Si la personne de contact n'est pas encore familiarisée avec Seqr, ce dernier reçoit alors un message avec la demande de télécharger l'application.

Payconiq

Et puis, il y a encore Payconiq, l'application mobile qui vous permet également de payer entre amis, dans un magasin ou au restaurant. En Belgique, 12.000 commerces soutiennent déjà cette solution. Vous payez en encodant le montant et en saisissant votre code pin. Le bénéficiaire reçoit immédiatement une confirmation. Ensuite, l'argent est automatiquement viré d'un compte bancaire à l'autre.

L'avantage pratique, c'est que l'app Payconiq supporte les programmes de fidélisation de Joyn (le nouveau nom collectif pour CityLife et Qustomer). En y liant votre carte client, vous pouvez, en un seul mouvement, payer et épargner des points. Vous voyez toujours combien vous avez déjà épargné et dans quelle mesure les avantages deviennent accessibles. Joyn est déjà utilisé aujourd'hui par plus de 4.100 commerçants.

Le consommateur décidera

Il est intéressant de noter que les solutions de paiement mobile misent sur différentes technologies. Chez Colruyt, cela fait déjà un certain temps que toutes sortes de systèmes sont expérimentés. Le manager de la division accounting & banking Michel Van Mello voit surtout un avenir pour les solutions qui tendent vers la simplicité, une bonne intégration caisse, des investissements supplémentaires limités et des coûts plus faibles que les systèmes actuels.

Au final, ce sera pourtant le consommateur qui aura le dernier mot. "Et celui-ci choisira surtout en fonction de la facilité d'utilisation, de la confiance et des coûts", prédit Van Mello. "La biométrie rend déjà un accès facile possible via une simple pression de doigt. Cette reconnaissance des clients est également importante dans le cadre des programmes de fidélisation liés, qui offrent une plus-value significative pour les clients."

"Le consommateur choisira aussi une solution de paiement qui est identique au niveau de l'utilisation, de la conception et du look and feel, tant en magasin que lors d'un achat en ligne. Ensuite, il désire un maximum de contrôle sur son argent et ses différents comptes. Les solutions de paiement qui ne répondent pas à toutes ces exigences sont vouées à l'échec."