De plus en plus de consommateurs utilisent leur smartphone. Chez nous, le système Bancontact/Mister Cash permet déjà d'effectuer des transactions avec son appareil mobile. Facebook espère réussir son entrée sur ce marché prometteur. Le système imaginé par le réseau social repose toutefois sur un préalable : il faut que l'utilisateur accepte de lier ses coordonnées bancaires à son profil. Il s'agirait effectivement d'intégrer celles-ci afin que l'utilisateur puisse payer en s'identifiant comme membre de Facebook. Ces données bancaires seraient demandées lors de la première transaction et, donc, conservées afin d'être réutilisées directement lors de tout achat suivant. Cette application - qui en est don au stade des tests auprès de consommateurs américains - nécessite d'avoir une confiance absolue en la sécurité du réseau social. Toutefois, ce dernier dispose déjà de nombreuses données personnelles des utilisateurs. Il s'agit parfois de données financières, utilisées pour les applications "Facebook Gifts" et "Facebook Credits". Toutes ces données obtenues par le réseau son autant d'informations qui lui permettent de connaître les habitudes de ses utilisateurs et, donc, de proposer des campagnes publicitaires ciblées. (Belga)