Dans l'avis qu'elle vient de remettre, la Cwape, régulateur régional, a proposé d'intégrer les PME et les indépendants dans cette réforme. Elle propose, dans un souci de simplicité, d'appliquer la nouvelle tarification à tous les consommateurs raccordés au réseau de basse tension, soit également bon nombre de professionnels. Seules les grandes entreprises utilisent effectivement la haute tension. La plupart des indépendants et des PME sont clients en basse tension, avec en moyenne des consommations plus élevées que les particuliers. La Cwape évalue le coût supplémentaire à 119 € par an pour une consommation en basse tension de 10 MWh. Or, selon l'Union des classes moyennes, 90 % des professionnels dépasseraient les 10 MWh de consommation annuelle. S'ils passent dans la nouvelle tarification, les indépendants et les PME vont payer davantage. (Belga)