"N'achetez que ce qui vous plaît. Et si vous êtes absolument indifférent à l'art, il ne vaut mieux pas investir dedans": c'est le conseil de la plupart des experts en investissement dans l'art. Avant de débuter toute démarche, il faut savoir que l'investissement dans l'art n'est pas un investissement comme les autres, puisqu'il ne génère pas de revenu direct. Il s'agit de l'immobilisation d'un actif. De plus, tout repose sur l'idée que le prix d'une oeuvre n'est en fait que subjectif puisqu'il s'agit d'un prix que l'on est prêt à mettre à un moment donné. Il faut donc être prêt à prendre des risques. Les oeuvres des grands peintres se bonifient dans le temps alors que certains illustres inconnus peuvent tout simplement le rester. Investir dans l'art contemporain est bon marché mais comporte une grande part de risque. Expositions et vernissages sont des événements à ne pas rater pour avoir une bonne idée des tendances sur le marché de l'art. (PVO)