Dans cette rubrique, les anomalies fiscales se voient régulièrement dénoncées. Notamment le fait que le vélo électrique rapide est privé des avantages fiscaux du vélo ordinaire, parce qu'aux yeux du fisc, un tel moyen de locomotion n'est pas un vélo mais un vélomoteur. Ou que le vélo de société se révèle parfois plus cher qu'une voiture de société. Ou encore, le fameux piège à la pension qui induit qu'une pension de 16.500 euros vous laisse 120 euros net en poche de moins qu'une pension de 15.700 euros. Et surtout qu'un couple cohabitant ou marié avec enfants passe chaque année à côté de milliers d'euros si l'un des partenaires touche des revenus étrangers.
...