Tout commence en mars 2013, lorsque le gouvernement Di Rupo est en quête d'argent. Le viseur se tourne alors vers les entrepreneurs et les professions libérales. " Le gouvernement Di Rupo avait trouvé l'idée suivante : augmenter le précompte mobilier sur les bonis de liquidation de 150 %, rappelle Dominiek Delobel, expert fiscal auprès de la Banque J.Van Breda & C°. L'objectif était de percevoir les futurs impôts anticipativement afin d'équilibrer le budget. "
...