En matière fiscale, Hillary Clinton n'apporte aucune innovation. Son programme se résume à la poursuite du système du " big government, high taxes " qui était celui de Barack Obama et aussi de Georges W. Bush : tous deux ont augmenté les impôts lorsqu'ils en avaient la possibilité sur le plan parlementaire. En clair, si Hillary Clinton est élue, les impôts augmenteront encore aux Etats-Unis, sauf peut-être pour la clientèle habituelle du Parti démocrate.
...