"La question à 11 milliards ", titrions-nous, le 31 août 2017, dans Trends-Tendances. Ces 11 milliards d'euros correspondent au montant total que les PME avaient payé en 2013 et en 2014 au titre de dividendes, avant de les réincorporer immédiatement dans leur capital par le biais d'une augmentation du dit capital. Cette " incorporation des réserves " était opérée en réaction à une hausse de la fiscalité des entrepreneurs annoncée par le gouvernement Di Rupo. Au printemps 2013, ce même gouvernement faisait savoir qu'à partir du 1er octobre 2014, le bonus de liquidation serait grevé de 25 % de précompte mobilier, au lieu de 10. Ce chiffre est même monté jusqu'à 30 % par la suite.
...