L'idée du CD&V est de taxer à 30% la plus-value lors d'une vente d'actions dans l'année qui suit l'achat. Par année supplémentaire où les investisseurs conserveraient leurs actions, l'impôt diminuerait progressivement jusqu'à 7,5% après 15 ans ou plus.
...