Toute personne étant temporairement au chômage, perçoit à l'heure actuelle 75 pour cent de son salaire s'il est chef de famille. Dans d'autres cas, c'est 70 pour cent. A partir de l'année prochaine, tout le monde touchera 75 pour cent si, pendant la période de chômage temporaire, une formation est suivie. Si l'employé ne suit aucun cours pendant cette période, l'allocation sera alors plus basse. Les chefs de famille et les isolés toucheront 70 pour cent de leur salaire, les autres 65 pour cent. En tant que compensation, la contribution obligatoire de l'employeur est doublée à 4 euros par jour pour les travailleurs et jusqu'à 10 euros par jour pour les employés. Dans le même temps, le fisc veut une avance un peu plus rapide. L'impôt sur le revenu en cas de chômage temporaire passera de 20 pour cent à 26,75 pour cent. Ce qui entraîne une réduction du montant payé. (MUA)

Toute personne étant temporairement au chômage, perçoit à l'heure actuelle 75 pour cent de son salaire s'il est chef de famille. Dans d'autres cas, c'est 70 pour cent. A partir de l'année prochaine, tout le monde touchera 75 pour cent si, pendant la période de chômage temporaire, une formation est suivie. Si l'employé ne suit aucun cours pendant cette période, l'allocation sera alors plus basse. Les chefs de famille et les isolés toucheront 70 pour cent de leur salaire, les autres 65 pour cent. En tant que compensation, la contribution obligatoire de l'employeur est doublée à 4 euros par jour pour les travailleurs et jusqu'à 10 euros par jour pour les employés. Dans le même temps, le fisc veut une avance un peu plus rapide. L'impôt sur le revenu en cas de chômage temporaire passera de 20 pour cent à 26,75 pour cent. Ce qui entraîne une réduction du montant payé. (MUA)