En juin 2014 par rapport à mai 2014 dans la zone euro, la progression de 0,4% du volume des ventes du commerce de détail est due à des hausses de 0,5% des ventes du secteur "Alimentation, boissons, tabac" et de 0,3% pour le secteur non-alimentaire, tandis que les ventes de carburants ont reculé de 0,1%. Dans l'Union, la progression de 0,3% du commerce de détail est due à des hausses des ventes de 0,5% pour le secteur "Alimentation, boissons, tabac", de 0,3% pour les carburants et de 0,2% pour le secteur non-alimentaire. Les plus fortes hausses des ventes du commerce de détail ont été enregistrées en Allemagne (+1,3%), en Autriche (+1,1%), en Pologne (+1,0%) ainsi qu'en Estonie (+0,9%), et les baisses les plus marquées se retrouvent en Finlande(-1,8%), au Portugal (-1,4%), à Malte (-1,1%) et en Espagne (-0,8%). Sur un an, dans la zone euro, la progression du volume des ventes du commerce de détail est due à des hausses de 3,0% des ventes dans le secteur non-alimentaire et de 2,0% pour celles du secteur "Alimentation, boissons, tabac", alors que les ventes de carburants ont baissé de 0,8%. (Belga)

En juin 2014 par rapport à mai 2014 dans la zone euro, la progression de 0,4% du volume des ventes du commerce de détail est due à des hausses de 0,5% des ventes du secteur "Alimentation, boissons, tabac" et de 0,3% pour le secteur non-alimentaire, tandis que les ventes de carburants ont reculé de 0,1%. Dans l'Union, la progression de 0,3% du commerce de détail est due à des hausses des ventes de 0,5% pour le secteur "Alimentation, boissons, tabac", de 0,3% pour les carburants et de 0,2% pour le secteur non-alimentaire. Les plus fortes hausses des ventes du commerce de détail ont été enregistrées en Allemagne (+1,3%), en Autriche (+1,1%), en Pologne (+1,0%) ainsi qu'en Estonie (+0,9%), et les baisses les plus marquées se retrouvent en Finlande(-1,8%), au Portugal (-1,4%), à Malte (-1,1%) et en Espagne (-0,8%). Sur un an, dans la zone euro, la progression du volume des ventes du commerce de détail est due à des hausses de 3,0% des ventes dans le secteur non-alimentaire et de 2,0% pour celles du secteur "Alimentation, boissons, tabac", alors que les ventes de carburants ont baissé de 0,8%. (Belga)