Toutefois, des exceptions existent. L'immatriculation de véhicules déjà immatriculés à l'étranger et mis en circulation ne sera pas obligatoire, dès le 1er octobre 2014, pour, notamment : - le véhicule à moteur qu'un prestataire professionnel étranger de service mettra en location pour lui-même, pour six mois maximum, non renouvelable. Le contrat de location au nom de celui qui mettra le véhicule en circulation devra se trouver à bord du véhicule, signé et daté. - le véhicule qu'une personne utilisera dans l'exercice de sa profession et accessoirement à titre privé et qui sera mis à disposition par un employeur ou donneur d'ordre étranger auquel cette personne sera liée par un contrat de travail ou par un ordre. Une copie du contrat devra se trouver à bord, ainsi qu'un document établi par l'employeur étranger montrant que celui-ci aura mis le véhicule à disposition de cette personne. Et il en sera de même pour la remorque qui sera mise en circulation pour une période maximale de six mois. (Belga)