Vous trouvez un bien immobilier à acheter sur un site immo ou dans une revue publicitaire. Vous êtes disposé à payer le prix demandé. Sachez que le vendeur n'est pourtant pas obligé de le vendre à vous.

Une invitation

L'annonce du bien immobilier sur le site ou dans le prospectus n'est qu'une invitation aux acheteurs potentiels d'enchérir.

Le vendeur conserve ensuite toute la liberté. Il peut choisir de vous vendre son bien à vous ou alors il décide de ne pas le faire et de le céder à quelqu'un d'autre. Il a le droit de le faire au même prix, à un prix plus élevé ou même pour un montant plus faible que celui que vous désirez payer.

Comment vous y prendre ?

Formulez votre offre oralement au vendeur ou à l'agent. Si ce dernier vous demande également de mettre votre offre sur papier, mieux vaut ne pas le faire. Si vous le faites malgré tout, limitez de toute façon l'offre dans le temps, de telle manière à ce que vous n'y soyez pas lié trop longtemps. Par ailleurs, vous évitez ainsi que le vendeur puisse partir, votre offre dans la poche, en quête d'un autre acheteur.

Donnez également au vendeur un délai court pour déterminer une position par rapport à votre offre. S'il l'accepte, faites alors, le plus rapidement possible, rédiger un compromis - ou faites au minimum signer une promesse de vente par le vendeur. Tant que cela n'est pas fait, vous n'êtes pas certain de pouvoir effectivement acheter.