Keytrade Bank a lancé mardi KeyHome, son crédit logement entièrement numérique. Pour la banque, c'est le dernier pas vers une banque full service. L'ensemble du processus de crédit se déroule exclusivement en ligne. La banque se targue de mettre de la sorte sur le marché un produit beaucoup plus convivial, qui économise du temps, de l'argent et des soucis aux clients.

"Le taux d'intérêt et l'évaluation des risques de la grande majorité des crédits logement en Belgique sont faciles à déterminer. Le produit est, en d'autres mots, très simple, mais les banques ont rendu le processus inutilement complexe", affirme Thierry Ternier, CEO de Keytrade Bank dans un communiqué de presse. "Avec KeyHome, nous y mettons un terme: nous offrons immédiatement le meilleur taux d'intérêt sur base de la situation spécifique des clients et indépendamment d'éventuels produits connexes. Rapidement, simplement et au moment qui convient le mieux au client."

Concurrence aux acteurs traditionnels

L'assurance est absolument indépendante du taux d'intérêt que vous obtenez

Pour souscrire un crédit logement avec une durée de vingt ans auprès de la banque internet, on paye 1,97%. Pour une durée de 25 ans, le taux d'intérêt s'élève à 2,04%. Keytrade Bank est prêt à encore diminuer ces taux si les clients répondent à certaines conditions. Le taux d'intérêt à vingt ans diminue ainsi à 1,65% si le client emprunte moins de 80% auprès de la banque et s'il ne doit dépenser qu'une proportion limitée de ses revenus au remboursement du crédit hypothécaire.

"Avec KeyHome, nous avons développé une solution hypothécaire qui complète notre offre et qui s'inscrit entièrement dans l'ADN de Keytrade Bank", explique Ternier. "Grâce à cela, tous les éléments sont en place pour mettre la pression sur les banques de détail classiques en Belgique. Nous pouvons à présent offrir tous les services d'une banque aux clients, sans qu'ils ne doivent jamais mettre un pied chez nous."

Il est possible d'ouvrir un crédit pour construire, acheter et rénover, mais aussi pour refinancer. La banque travaille avec des partenaires assureurs pour l'assurance solde restant dû et l'assurance incendie, mais c'est facultatif. "L'assurance est absolument indépendante du taux d'intérêt que vous obtenez", selon Steven De Backer de Keytrade. Ensuite, Keytrade ne facturera pas de frais de dossier pour ouvrir un crédit. Si le marché, avec les taux d'intérêt actuels durablement faibles, venait à changer, De Backer n'exclut pas des crédits variables à terme.

Dans le communiqué de presse, la banque souligne en outre que les crédits logement ne sont pas des produits compliqués. "La grande majorité des taux d'intérêt et des évaluations des risques des crédits logement en Belgique sont simples à calculer via quelques paramètres. Le taux d'intérêt actuel est établi en dehors du profil du client, sur base duquel suit une proposition sur mesure. Tout ce qui s'ajoute ensuite pour déterminer le taux d'intérêt et le renégocier est en fait un non-sens", conclut Tavernier