Depuis octobre, les actions immobilières battent de l'aile dans toute l'Europe. Pour une raison évidente : le redressement soudain des taux à 10 ans sur l'ensemble du continent. Le taux belge à 10 ans est passé en quelques mois de 0,1 à 0,7 %. Nous pourrions tout aussi bien prendre comme références les taux allemand, néerlandais ou espagnol sur la même période : les graphiques mettraient en évidence la même tendance. Une amélioration des indicateurs économiques, l'espoir suscité par l'élection de Donald Trump d'un coup de fouet à l'économie mondiale et le réveil de l'inflation ont provoqué cette relance. Dans le même temps, le marché craint que les banques centrales, y compris la BCE, réduisent leurs stimulants et durcissent leur politique.
...