Le marché du logement français, dont celui des résidences secondaires, vient de vivre plusieurs années difficiles. Il avait pourtant semblé parfaitement se remettre de la contraction qui avait suivi la crise financière de 2008. En 2010, les logements s'étaient même négociés à des prix supérieurs à ce qu'ils étaient avant la crise. Mais une nouvelle baisse, très longue et qui contrastait avec l'évolution de la plupart des autres marchés immobiliers européens, est apparue fin 2011.
...