Il ne faudra plus justifier d'une habitation à la fois "propre et unique" pour bénéficier de cet avantage fiscal lié à un emprunt hypothécaire: la condition d'habitation unique sera en effet supprimée.

Dans le même temps, deux autres avantages fiscaux régionaux seront supprimés pour les emprunts conclus à partir de 2016: la réduction fiscale pour l'épargne à long terme touchant l'amortissement en capital et celle sur les intérêts.

Ces changements visent à supprimer un effet secondaire de la fiscalité immobilière flamande, qui octroie actuellement un avantage fiscal plus important au propriétaire empruntant pour une seconde habitation familiale qu'à celui qui accède pour la première fois à la propriété. Le multi-propriétaire aura en effet un avantage fiscal moindre qu'actuellement.