A 20% près

Seules 5% des estimations immobilières sont justes. La marge d'erreur communément admise par les professionnels est de 20%, soit 20% en dessous à 20% au-dessus de la valeur du bien. La vraie valeur étant celle inscrite dans le compromis, et donc connue a posteriori. Toute la difficulté réside dans le fait de l'apprécier avant la vente. Ainsi, pour un logement de 200.000 euros, il est normal de recevoir des évaluations allant de 160.000 euros à 240.000 euros et pour une habitation de 400.000 euros, de 320.000 euros à 480.000 euros. Soit, respectivement 80.000 euros et 160.000 euros d'écart. C'est énorme et pourtant, difficile de faire beaucoup mieux.
...