"Crédits hypothécaires: la fin des taux fixes ?", titrait le journal Le Soir lundi. On n'en arrivera pas là. Les banques n'arrêteront pas les crédits à taux fixe du jour au lendemain. Mais tant l'autorité de contrôle belge que l'organe de contrôle européen essaient, depuis quelques années déjà, de diminuer l'impact d'un éventuel crash immobilier sur les banques.
...