Habituellement, c'est au quatrième trimestre que Metris, groupe spécialisé dans la métrologie, enregistre ses meilleures performances annuelles. Mais en 2008, comme beaucoup d'entreprises, ses ventes ont accusé le coup de la crise et ont été divisées par deux. Du coup, malgré une croissance de ventes de 30% sur les neuf premiers mois 2008, les comptes annuels du groupe passent nettement dans le rouge.

L'Ebit s'établit à -9,7 millions d'euros contre 7,5 millions un an
plus tôt tandis que l'Ebitda se maintient en territoire positif à 3,7
millions mais accuse une chute de 76%.

Enfin alors que Metris enregistrait en 2007 encore un résultat net de quasi 7 millions d'euros, en 2008, l'entreprise boucle 2008 sur une perte de 14 millions.

Habituellement, c'est au quatrième trimestre que Metris, groupe spécialisé dans la métrologie, enregistre ses meilleures performances annuelles. Mais en 2008, comme beaucoup d'entreprises, ses ventes ont accusé le coup de la crise et ont été divisées par deux. Du coup, malgré une croissance de ventes de 30% sur les neuf premiers mois 2008, les comptes annuels du groupe passent nettement dans le rouge.L'Ebit s'établit à -9,7 millions d'euros contre 7,5 millions un an plus tôt tandis que l'Ebitda se maintient en territoire positif à 3,7 millions mais accuse une chute de 76%.Enfin alors que Metris enregistrait en 2007 encore un résultat net de quasi 7 millions d'euros, en 2008, l'entreprise boucle 2008 sur une perte de 14 millions.