Les Bourses européennes sont hésitantes ce jeudi en milieu de séance, reprise par les inquiétudes sur l'état de l'économie après une nouvelle vague de 'profit warnings'.


Carrefour signe la plus forte baisse du CAC 40 avec un repli de près de 8%, après avoir abaissé son objectif de résultat opérationnel pour 2008 pour la deuxième fois cette année.

ASML, le leader européen des équipements semi-conducteurs, chute après avoir révisé à la baisse se prévisions de ventes pour 2009.


Dans un tout autre registre, BNP Paribas décroche de 6,8% après avoir annulé son assemblée générale prévue demain à la suite d'un jugement défavorable rendu par la Cour d'Appel de Bruxelles la semaine dernière. Les analystes de Deutsche Bank ont dégradé ce matin leur recommandation sur le titre de 'achat' à 'conserver', avec un objectif ramené de 71 à 42 euros.
Si la mise en suspend de l'intégration de Fortis Banque dans BNP Paribas affecte négativement le cours de l'action BNP Paribas, l'action de la holding Fortis par contre se voit pousser des ailes. Ce matin Fortis signe la plus forte progression du BEL 20 en prenant près de 11%, alors que ses consoeurs Dexia et KBC ferment la marche en inscrivant une forte baisse de respectivement 5,84% et 3,48%.


Toujours dans le BEL20, GDF Suez est également bien orienté (+1,48%). Le groupe énergétique franco-belge et la société suisse Gaznat viennent de signer un contrat d'approvisionnement d'une durée de dix ans, au terme duquel GDF Suez fournira environ 300 millions de m3 au Suisse entre octobre 2009 et septembre 2019

Notons par ailleurs que la livre sterling est à un plus bas face à l'euro et se rapproche doucement de la parité.

Les Bourses européennes sont hésitantes ce jeudi en milieu de séance, reprise par les inquiétudes sur l'état de l'économie après une nouvelle vague de 'profit warnings'.Carrefour signe la plus forte baisse du CAC 40 avec un repli de près de 8%, après avoir abaissé son objectif de résultat opérationnel pour 2008 pour la deuxième fois cette année.ASML, le leader européen des équipements semi-conducteurs, chute après avoir révisé à la baisse se prévisions de ventes pour 2009. Dans un tout autre registre, BNP Paribas décroche de 6,8% après avoir annulé son assemblée générale prévue demain à la suite d'un jugement défavorable rendu par la Cour d'Appel de Bruxelles la semaine dernière. Les analystes de Deutsche Bank ont dégradé ce matin leur recommandation sur le titre de 'achat' à 'conserver', avec un objectif ramené de 71 à 42 euros. Si la mise en suspend de l'intégration de Fortis Banque dans BNP Paribas affecte négativement le cours de l'action BNP Paribas, l'action de la holding Fortis par contre se voit pousser des ailes. Ce matin Fortis signe la plus forte progression du BEL 20 en prenant près de 11%, alors que ses consoeurs Dexia et KBC ferment la marche en inscrivant une forte baisse de respectivement 5,84% et 3,48%. Toujours dans le BEL20, GDF Suez est également bien orienté (+1,48%). Le groupe énergétique franco-belge et la société suisse Gaznat viennent de signer un contrat d'approvisionnement d'une durée de dix ans, au terme duquel GDF Suez fournira environ 300 millions de m3 au Suisse entre octobre 2009 et septembre 2019Notons par ailleurs que la livre sterling est à un plus bas face à l'euro et se rapproche doucement de la parité.