Les marchés européens abandonnent de l'ordre de 1% à mi-séance. Les volumes demeurent toutefois limités, les investisseurs ayant manifestement déjà les yeux rivés vers les fêtes années et 2009.

Au niveau sectoriel, les géants miniers tels que BHP Billiton et Anglo American baissent assez sensiblement dans le sillage des matières premières et sur fonds de prises de bénéfices après leur rebon de 40 à 50% ces dernières semaines.

A Paris, Natixis progresse sensiblement après que le groupe ait indiqué qu'il allait réduire la voilure de sa banque d'investissement.

A Bruxelles, la tendance est un peu moins négative qu'ailleurs en Europe grâce à Fortis qui progresse sensiblement alors que l'assemblée générale extraordinaire est en cours et malgré que la décision de la Cour d'Appel pourrait être annulée.

A la baisse, Agfa-Gevaert et AB InBev plongent, confirmant ainsi leur tendance baissière des derniers mois.

Aucune statistique économique n'étant attendue cette après-midi, l'ouverture de Wall Street devrait décider de l'orientation de la fin de séance.

Cédric Boitte

Les marchés européens abandonnent de l'ordre de 1% à mi-séance. Les volumes demeurent toutefois limités, les investisseurs ayant manifestement déjà les yeux rivés vers les fêtes années et 2009.Au niveau sectoriel, les géants miniers tels que BHP Billiton et Anglo American baissent assez sensiblement dans le sillage des matières premières et sur fonds de prises de bénéfices après leur rebon de 40 à 50% ces dernières semaines.A Paris, Natixis progresse sensiblement après que le groupe ait indiqué qu'il allait réduire la voilure de sa banque d'investissement.A Bruxelles, la tendance est un peu moins négative qu'ailleurs en Europe grâce à Fortis qui progresse sensiblement alors que l'assemblée générale extraordinaire est en cours et malgré que la décision de la Cour d'Appel pourrait être annulée.A la baisse, Agfa-Gevaert et AB InBev plongent, confirmant ainsi leur tendance baissière des derniers mois.Aucune statistique économique n'étant attendue cette après-midi, l'ouverture de Wall Street devrait décider de l'orientation de la fin de séance.Cédric Boitte