Concurrent d'AB InBev, MillerCoors, travaille également à un relèvement de ses prix. Les deux entreprises contrôlent ensemble 80% du marché américain de la bière. Peacecock n'a pas dit quelles marques seront concernées et n'a pas non plus annoncé l'ampleur de l'augmentation des prix. Il s'en est tenu à dire qu'il s'agira "de la plupart du volume dans la plupart des Etats-Unis". L'augmentation sera pour cette année. Selon le brasseur, la plupart des distributeurs américains devraient approuver la hausse des prix. Le Wall Street Journal cite au moins un retailer qui n'est pas content de la décision d'AB InBev. "Cela arrive quand il n'y a pas assez de concurrence", explique la patron d'un magasin de boissons. "Si deux entreprises contrôlent 80% du marché, elles peuvent relever leurs prix sans craindre une trop grande perte de volume".