Cette transaction lui permet d'encaisser quelque 667 millions de dollars. Cette opération - annoncée en janvier dernier - s'inscrit dans le cadre d'un programme de désinvestissement de la part d'AB Inbev, qui conserve toutefois 7 pc du brasseur chinois. Le montant récolté sera utilisé au remboursement d'une partie des dettes liées à la reprise de l'entreprise américaine Anheuser-Busch. Dans le détail, AB Inbev a cédé au groupe japonais 261,6 millions d'actions de Tsingtao, à 19,78 dollars de Hong Kong l'unité, ce qui représentait une plus-value de 38 pc par rapport au cours de clôture du 22 janvier. Créé en 1903 par des immigrants allemands, Tsingtao est le deuxième brasseur de Chine.

Cette transaction lui permet d'encaisser quelque 667 millions de dollars. Cette opération - annoncée en janvier dernier - s'inscrit dans le cadre d'un programme de désinvestissement de la part d'AB Inbev, qui conserve toutefois 7 pc du brasseur chinois. Le montant récolté sera utilisé au remboursement d'une partie des dettes liées à la reprise de l'entreprise américaine Anheuser-Busch. Dans le détail, AB Inbev a cédé au groupe japonais 261,6 millions d'actions de Tsingtao, à 19,78 dollars de Hong Kong l'unité, ce qui représentait une plus-value de 38 pc par rapport au cours de clôture du 22 janvier. Créé en 1903 par des immigrants allemands, Tsingtao est le deuxième brasseur de Chine.