Une première tranche de 1,5 milliard de dollars viendra à échéance en 2014, une tranche d'1 milliard en 2019 et une tranche de 450.000 dollars en 2039. Les obligations à 5 ans offreront un rendement brut de 5,375%, celles à 10 ans 6,875% et celles à 30 ans 8%. L'argent ainsi levé sera utilisé pour rembourser des dettes à court terme et une partie de l'endettement mis en place pour financer l'acquisition d'Anheuser-Busch. Le brasseur est en effet confronté à une dette de 45 milliards de dollars qui vient à échéance en novembre 2010.