Les syndicats, qui réclament des garanties sociales pour les travailleurs concernés, ont réagi assez positivement après la réunion. "La direction nous a dit ne pas pouvoir offrir de garanties supplémentaires, parce que l'accord va être signé incessamment. Le groupe d'investissement aurait promis de respecter les législations locales et la concertation sociale", a indiqué Luc Gysemberg (ACV), qui participait à la réunion. La direction d'AB InBev a également promis sa collaboration pour organiser rapidement une rencontre entre les syndicats et CVC Capital Partners. La direction aurait aussi indiqué, selon le syndicaliste, ne plus vouloir vendre de brasseries.

Les syndicats, qui réclament des garanties sociales pour les travailleurs concernés, ont réagi assez positivement après la réunion. "La direction nous a dit ne pas pouvoir offrir de garanties supplémentaires, parce que l'accord va être signé incessamment. Le groupe d'investissement aurait promis de respecter les législations locales et la concertation sociale", a indiqué Luc Gysemberg (ACV), qui participait à la réunion. La direction d'AB InBev a également promis sa collaboration pour organiser rapidement une rencontre entre les syndicats et CVC Capital Partners. La direction aurait aussi indiqué, selon le syndicaliste, ne plus vouloir vendre de brasseries.