AB Inbev aurait renoncé à vendre sa filiale sud-coréenne Oriental Brewery (OB), les offres de reprise ayant été jugées trop basses par le géant brassicole, affirme Edaily, un site internet sud-coréen d'information.

AB Inbev n'aurait reçu une offre que de 1,3 milliard de dollars alors
que le groupe espérait tirer 2,5 milliards de dollars de la vente de sa filiale, affirme Edaily, qui cite un candidat non identifié au rachat
d'Oriental Brewery.

AB Inbev a clôturé la première phase de l'offre sur OB le 18 février dernier et aurait du publier une shortlist de candidats au rachat la semaine dernière.

Le brasseur sud-coréen n'a pas commenté l'information.

AB Inbev aurait renoncé à vendre sa filiale sud-coréenne Oriental Brewery (OB), les offres de reprise ayant été jugées trop basses par le géant brassicole, affirme Edaily, un site internet sud-coréen d'information.AB Inbev n'aurait reçu une offre que de 1,3 milliard de dollars alors que le groupe espérait tirer 2,5 milliards de dollars de la vente de sa filiale, affirme Edaily, qui cite un candidat non identifié au rachat d'Oriental Brewery.AB Inbev a clôturé la première phase de l'offre sur OB le 18 février dernier et aurait du publier une shortlist de candidats au rachat la semaine dernière.Le brasseur sud-coréen n'a pas commenté l'information.