Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse mardi, profitant comme l'euro et les marchés asiatiques d'un courant d'achats à bon compte en attendant l'audition semestrielle du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke devant le Sénat, cet après-midi et mercredi.

Des ventes au détail plus faibles que prévu aux Etats-Unis et une révision en baisse des prévisions du FMI sur la croissance mondiale lundi ont accentué l'espoir que le président de la Fed ouvre la voie à de nouvelles mesures de stimulation monétaire aux Etats-Unis.

Europe

Aux actions, l'automobile (+1,14%) est en tête des hausses sectorielles en Europe, alors que la baisse des immatriculations automobiles en Europe a ralenti au mois de juin. Volkswagen et Renault évoluaient en territoire positif.

En revanche, les valeurs technologiques essuient la plus forte baisse sectorielle, avec un recul de 0,42%, tirées vers le bas par Alcatel-Lucent , qui chute de plus de 12% à la suite de l'avertissement du groupe sur ses marges pour 2012.

Bruxelles

A Bruxelles, UCB et Nyrstar faisaient partie des rares actions du Bel 20 a voguer en territoire négatif suite à des prises de bénéfices.

En tête des hausses, les valeurs financières KBC et Ageas revenaient en force après leur recul de la veille sur des achats à bon compte.

Karine Huet

Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse mardi, profitant comme l'euro et les marchés asiatiques d'un courant d'achats à bon compte en attendant l'audition semestrielle du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke devant le Sénat, cet après-midi et mercredi. Des ventes au détail plus faibles que prévu aux Etats-Unis et une révision en baisse des prévisions du FMI sur la croissance mondiale lundi ont accentué l'espoir que le président de la Fed ouvre la voie à de nouvelles mesures de stimulation monétaire aux Etats-Unis. EuropeAux actions, l'automobile (+1,14%) est en tête des hausses sectorielles en Europe, alors que la baisse des immatriculations automobiles en Europe a ralenti au mois de juin. Volkswagen et Renault évoluaient en territoire positif.En revanche, les valeurs technologiques essuient la plus forte baisse sectorielle, avec un recul de 0,42%, tirées vers le bas par Alcatel-Lucent , qui chute de plus de 12% à la suite de l'avertissement du groupe sur ses marges pour 2012. BruxellesA Bruxelles, UCB et Nyrstar faisaient partie des rares actions du Bel 20 a voguer en territoire négatif suite à des prises de bénéfices.En tête des hausses, les valeurs financières KBC et Ageas revenaient en force après leur recul de la veille sur des achats à bon compte. Karine Huet