D'après les chiffres les plus récents de la BEAMA (Belgian Asset Managers Association), les Belges détenaient fin septembre près de 200 milliards d'euros dans des fonds. Soit 70 milliards de moins que les sommes déposées sur les comptes d'épargne... ce qui n'est pas négligeable pour autant.

Le groupe KBC est n° 1 des fonds d'investissement en Belgique. Il vend essentiellement ses propres fonds et estime sa part de marché à 33 %. L'investisseur qui préfère ne pas se cantonner à la gamme proposée par un seul établissement, qui privilégie les grands noms internationaux ou, au contraire, les petits acteurs de niche spécialisés, peut rarement se contenter de s'adresser à sa banque habituelle.

Nous nous sommes concentrés sur quatre banques en ligne qui, moyennant un coût modique, offrent un large éventail de fonds issus de diverses maisons : BinckBank, Deutsche Bank, Keytrade Bank et MeDirect. Toutes concluent des accords de distribution avec des gestionnaires de fonds. Une partie des frais de gestion, dont est grevée la valeur intrinsèque des fonds, leur est ristournée.

Ce sont ces rétrocessions qui leur permettent de servir l'investisseur à moindre coût. Les frais de gestion de la plupart des fonds tournent autour de 1,5 % par an, la moitié, voire un peu plus, partant à la banque distributrice. Depuis l'entrée en vigueur de la directive MiFID II, les banques sont tenues de faire savoir aux clients qu'elles gagnent, sur tout investissement de 10.000 euros dans un fonds, quelque 75 euros par an.

BinckBank

BinckBank fait payer à l'investisseur 9,75 euros pour tout achat ou vente de fonds d'investissement non coté. Les frais d'acquisition sont annulés dès l'achat de plus de 500 euros de parts dans un fonds. La banque impute par ailleurs, à la demande de leur gestionnaire, 1 % de frais d'entrée sur tous les fonds de Degroof Petercam et de Carmignac (ce supplément, comptabilisé dans le cas de quelques dizaines de fonds, est d'ailleurs appliqué absolument partout). Incontournables, les frais de vente augmentent dès que l'on se défait de 5.000 euros de parts.

" Tout ordre dans un fonds d'investissement engendre un coût opérationnel, explique le porte-parole. Lorsque nous achetons un fonds, nous élargissons la position sur laquelle la maison de fonds nous rémunère au moyen de rétrocessions, ce qui nous permet de laisser tomber les frais. Grâce à la directive MiFID II, nos clients pourront bientôt savoir à combien s'élèvent ces rétrocessions et pour quels fonds elles sont accordées. "

BinckBank n'est pas le " supermarché " de fonds le moins cher du pays. Si le tableau comparatif qu'affiche son site internet affirme le contraire, c'est que l'exemple utilisé ne tient compte que d'ordres d'achat de plus de 500 euros et d'aucun ordre de vente. Nous estimons pourtant que l'investisseur voudra, un jour ou l'autre, récupérer son argent et qu'il devra donc s'acquitter de frais de sortie.

BinckBank propose par ailleurs une large gamme de fonds cotés, ou trackers. Les frais de courtage sont identiques à ce qu'ils sont pour les actions. Ils diffèrent en fonction de la Bourse dans laquelle ils sont cotés. Pour le Lyxor Bel 20 TR (DR) UCITS ETF, coté sur Euronext Bruxelles et qui réplique l'évolution du cours des actions de l'indice Bel 20, les frais d'entrée et de sortie s'élèvent à 7,25 euros pour les transactions de 2.500 euros au plus.

Plan d'épargne dans des fonds

Les projets que caressait BinckBank de commercialiser un plan d'épargne dans des fonds sont provisoirement gelés à cause de l'offre de reprise émise par la banque danoise Saxo.

Deutsche Bank

La Deutsche Bank ne gagne rien sur les transactions en fonds : elle n'impute de frais d'entrée que si le gestionnaire l'impose. En revanche, et contrairement aux autres banques en ligne, elle porte en compte un droit de garde annuel. Celui-ci est récemment passé de 8 à 10 euros par ligne, avec une limite de 100 euros par compte.

Imaginons que vous investissiez dans 10 fonds à raison de 1.000 euros par fonds. Si vous revendez ces fonds après 10 ans, vous vous serez acquitté de 10 x 100 euros de droit de garde annuel. Chez BinckBank, vous n'auriez payé qu'une seule fois 97,50 euros sur les reventes ; et chez Keytrade Bank, une fois 99,50 euros sur les achats. Mais d'après le porte-parole de la Deutsche Bank, procéder à une comparaison avec les courtiers en ligne n'est pas pertinent : " La Deutsche Bank offre un avis personnalisé et proactif. Nous faisons constamment en sorte de sélectionner les meilleures solutions disponibles et d'introduire sur le marché belge de nouveaux gestionnaires : 92 % des fonds que nos clients détiennent en portefeuille sont notés trois, quatre ou cinq étoiles par Morningstar, et 100 % des fonds recommandés par la sélection DB Best Advice ont, eux aussi, trois, quatre ou cinq étoiles ", nuance-t-il.

La Deutsche Bank dispose d'une équipe de quatre spécialistes qui procèdent à des sélections de fonds thématiques, de fonds durables et de fonds flexibles mixtes et dressent la fameuse liste DB Best Advice. Une aide bien utile à l'investisseur qui ne sait à quel saint se vouer...

L'investisseur en trackers paie à la Deutsche Bank des frais de transaction qui sont fonction du marché et de l'ampleur de l'ordre. Le tarif le moins cher (6,75 euros) ne s'applique qu'aux ordres de tout au plus 2.500 euros passés sur Euronext Bruxelles et le plus cher (24,75 euros par tranche de 50.000 euros), aux ordres transmis aux Etats-Unis, par exemple.

Offre temporaire

Transférer un portefeuille de fonds d'une banque à une autre coûte également de l'argent. Ces frais vont de 25 euros par fonds chez BinckBank à 150 euros chez BNP Paribas Fortis. Parmi les banques en ligne, c'est MeDirect qui pénalise le plus le client qui s'en va : 35 euros par action ou obligation et 75 euros par fonds, alors que Keytrade Bank et Deutsche Bank, par exemple, facturent 42,35 et 60 euros par fonds respectivement. Jusqu'au 30 juin, la Deutsche Bank s'engage à prendre à sa charge tous les frais de transfert et à payer en sus une prime de 2 % de la valeur des fonds, avec une prime maximum de 10.000 euros.

Plan d'épargne dans des fonds

Le DB Investment Plan permet d'investir à partir de 100 euros par mois dans un ou plusieurs fonds ou trackers repris dans le DB Best Advice, lequel englobe une bonne vingtaine de fonds. L'investisseur n'est redevable d'aucun frais d'entrée ou de sortie, mais bien d'un droit de garde.

Keytrade Bank

Chez Keytrade Bank aussi, des frais d'entrée s'appliquent pour des fonds pour lesquels les gestionnaires n'imposent pourtant aucun système spécifique de coûts. Les frais d'entrée n'étant jamais investis, le client prend du retard au démarrage. Dans le cas des frais de sortie et des frais de revente, en revanche, l'argent a eu le temps d'être productif. Pour un rendement annuel moyen de 5 % et une durée de cinq ans, un investissement de 1.000 euros rapporterait trois euros de plus environ si les 9,95 euros de frais d'entrée n'étaient perçus qu'en bout de course. Plus le rendement et la durée sont élevés, plus la différence est marquée.

Keytrade est la banque en ligne qui propose le plus vaste éventail de trackers. L'investisseur qui achète ou revend ces fonds cotés paie le même prix que pour des actions sur les mêmes marchés. Soit, sur Euronext Bruxelles, 7,5 euros pour les ordres qui ne dépassent pas 2.500 euros.

Plan d'épargne dans des fonds

Le plan d'épargne de Keytrade permet d'échapper à ces frais d'entrée, sauf en cas de revente des fonds dans les cinq ans qui suivent sa mise en place. Signalons que le choix est limité à 40 fonds. Le porte-parole de Keytrade qualifie ce Keyplan d'" investissement totalement sans frais ". Si l'investisseur ne paie effectivement rien directement à la banque, il la rémunère, évidemment, indirectement. " Nous percevons des rétrocessions sur lesquelles nous faisons preuve de la plus grande transparence, confirme notre interlocuteur. Les rétrocessions sont publiées sur la page technique de chaque fonds. Toute exécution d'ordre est précédée d'une simulation des coûts, qui inclut d'une manière visible les rétrocessions. "

Keytrade Bank propose deux formules : Keyprivate, destinée à la gestion patrimoniale en ligne au moyen de fonds cotés, et Keyplan, un plan d'épargne dans des fonds non cotés. Ce qui motivait ce choix ? " Keyplan permet d'investir à partir de 25 euros par an, répond le porte-parole. Il serait trop cher pour le client d'investir de tels montants dans des trackers. " Précisons, par souci de clarté : Keytrade Bank ne perçoit aucune rétrocession sur les investissements dans les trackers de son plan Keyprivate.

MeDirect

C'est chez MeDirect que l'investisseur bénéficie des prix les plus bas. La banque n'impute ni frais d'entrée ni frais de sortie sur 97 % des fonds de sa gamme, et jamais de droit de garde. " Notre modèle de rémunération s'appuie intégralement sur les rétrocessions payées par les gestionnaires ", résume le porte-parole. Une politique qui va à contre-courant de celle des autres banques, donc. MeDirect dispose d'une structure peu coûteuse et, contrairement à la Deutsche Bank par exemple, n'exploite aucune agence physique.

Le modèle de rémunération de la gestion patrimoniale en ligne de MeDirect est différent : le client paie à la banque, au plus, une indemnité de gestion de 0,9 % par an. Les frais de gestion, au niveau des fonds utilisés dans le service de gestion patrimoniale en ligne, sont inférieurs car ils s'entendent net des rétrocessions.

MeDirect dispose d'un comité d'investissement que soutient le fournisseur indépendant d'analyse financière Morningstar. Les portefeuilles modèles et les sélections des meilleurs fonds sont là pour aider l'investisseur à choisir parmi les milliers de fonds disponibles en Belgique.

On le sait moins, mais MeDirect distribue, elle aussi, des trackers. Les frais de transaction sont les mêmes que pour les actions : 7,5 euros jusqu'à 7.500 euros sur Euronext Bruxelles, Amsterdam ou Paris.

Offre temporaire

MeDirect rembourse jusqu'à 500 euros les frais de transfert éventuels. Pour les portefeuilles d'une valeur de plus de 2.500 euros, elle s'acquitte en outre d'une prime, dont le montant dépend de la taille du portefeuille. Entre 2.500 et 7.500 euros, par exemple, la prime est de 25 euros. L'investisseur qui transfère pour plus de 60.000 euros de fonds d'investissement d'une autre banque vers MeDirect percevra une prime de 500 euros. Un bref calcul montre que sortir un portefeuille de fonds de 60.000 euros d'une grande banque coûte vite plus de 500 euros. Les quatre principaux organismes que compte la Belgique facturent de 60 à 150 euros par fonds détenu en portefeuille. L'investisseur qui possède des parts dans 12 fonds, à raison de 5.000 euros par fonds, s'acquittera donc de 720 à 1.800 euros de frais de transfert, sur lesquels MeDirect lui remboursera 500 euros seulement. Ainsi donc, même en tenant compte de la prime, les frais de transfert ne sont pas toujours couverts.

MeDirect précise sur son site internet que les fonds de KBC et de Candriam, les fonds d'épargne-pension belges et quelques fonds de BNP Paribas Fortis ne sont pas transférables.

Plan d'épargne dans des fonds

MeDirect propose d'investir dans un portefeuille composé d'une dizaine de fonds, pour un montant initial de 2.500 euros que viendront compléter des versements de 100 euros par mois. Le site offre, pour donner forme à ce plan, plusieurs portefeuilles modèles. Les conditions applicables à l'achat de fonds ne changent pas, que l'on dispose ou non d'un plan d'épargne.

Précision

Contrairement à ce que nous avons indiqué dans notre édition du 31 janvier en page 108, Dirk Gysemans n'est pas président de Feprabel mais de FvF (Federatie voor Verzekerings- en Financiële tussenpersonen).

BinckBank

Frais d'entrée : 9,75 euros pour les achats limités à 500 euros. 0 euro par achat de plus de 500 euros.

Frais de sortie : 9,75 euros pour les ventes jusqu'à 5.000 euros. 14,75 euros pour les ventes de plus de 5.000 euros (jusqu'à 25.000 euros inclus). 24,75 euros par tranche de 50.000 euros.

Droit de garde : 0 euro.

Offre : 623 fonds de plus de 50 maisons de fonds + plus de 600 trackers.

Deutsche Bank

Frais d'entrée : 0 euro.

Frais de sortie : 0 euro.

Droit de garde : 10 euros par ligne, avec un maximum de 100 euros par compte-titres.

Offre : 1.827 fonds de 30 maisons de fonds + près de 500 trackers.

Keytrade Bank

Frais d'entrée : 9,95 euros.

Frais de sortie : 0 euro.

Droit de garde : 0 euro.

Offre : plus de 673 fonds de 52 maisons de fonds + 5.000 trackers.

MeDirect

Frais d'entrée : 0 euro.

Frais de sortie : 0 euro;

Droit de garde : 0 euro.

plus de 500 fonds de 60 maisons de fonds + 202 trackers.