Fin 2007, les comptes d'épargne de Fortis Banque totalisaient 39,4 milliards, et 33,4 milliards un an plus tard alors que de nombreux épargnants avaient retiré leur argent de la banque par crainte de faillite. Aujourd'hui, les comptes d'épargne de Fortis Banque, depuis devenue BNP Paribas Fortis, totalisent à nouveau 39,4 milliards. De manière plus globale, la crise a poussé les épargnants à se tourner vers le "bon vieux compte d'épargne, malgré ses faibles rendements", écrit L'Echo.

Dexia a ainsi attiré 3,5 milliards d'euros supplémentaires et KBC 3,8 milliards.