Comme attendu, les suppressions d'emplois en France concerneront un peu plus de 10% des effectifs de Air France, soit 5120 emplois sur un total de 49300. L'ensemble du groupe Air-France emploie pour sa part plus de 70000 personnes et les filiales étrangères seront également concernées par le plan d'amélioration de la productivité de 20% entre 2012 et 2014.

Cette accélération dans les économies de coûts, l'objectif premier de Air France - KLM depuis de nombreuses années, signifie en quelque sorte le triomphe du low cost. Le modèle de la compagnie franco-néerlandaise n'est certes pas similaire à celui de Ryanair ou de Easyjet mais clairement, Air France - KLM se concentre de plus en plus sur l'essentiel.

Par ailleurs, Air France - KLM et d'autres compagnies traditionnelles ont un important handicap par rapport aux low cost : une flotte d'appareils plus âgée en moyenne dont le principal impact est une plus grande consommation de kérosène. La situation de la compagnie franco-néerlandaise ne risque pas de s'améliorer à ce niveau vu la baisse prévue des investissements dans le cadre du plan Transform 2015.

Cédric Boitte

Accioz.be

Comme attendu, les suppressions d'emplois en France concerneront un peu plus de 10% des effectifs de Air France, soit 5120 emplois sur un total de 49300. L'ensemble du groupe Air-France emploie pour sa part plus de 70000 personnes et les filiales étrangères seront également concernées par le plan d'amélioration de la productivité de 20% entre 2012 et 2014.Cette accélération dans les économies de coûts, l'objectif premier de Air France - KLM depuis de nombreuses années, signifie en quelque sorte le triomphe du low cost. Le modèle de la compagnie franco-néerlandaise n'est certes pas similaire à celui de Ryanair ou de Easyjet mais clairement, Air France - KLM se concentre de plus en plus sur l'essentiel.Par ailleurs, Air France - KLM et d'autres compagnies traditionnelles ont un important handicap par rapport aux low cost : une flotte d'appareils plus âgée en moyenne dont le principal impact est une plus grande consommation de kérosène. La situation de la compagnie franco-néerlandaise ne risque pas de s'améliorer à ce niveau vu la baisse prévue des investissements dans le cadre du plan Transform 2015.Cédric BoitteAccioz.be