Le groupe Lafarge a annoncé vendredi son intention de lever 1,5 milliard d'euros en échange d'actions nouvelles. La holding GBL du financier Albert Frère participera à l'opération de manière à ce que sa participation actuelle ne soit pas diluée.

GBL possède actuellement un peu plus de 20% du groupe français. Cela signifie que la holding participera à l'opération à hauteur d'environ 300 millions d'euros. Une assemblée générale extraordinaire doit encore approuver l'opération mais cela ne devrait guère poser de problème puisque GBL et NNS, les deux principaux actionnaires de Lafarge soutiennent l'opération.

Le groupe a également annoncé d'autres mesures destinées à renforcer sa structure financière. Outre l'augmentation de capital, Lafarge prévoit de diminuer de 400 millions d'euros le paiement de son dividende.

Il cédera également pour 1,6 milliard d'euros d'actifs. Le fabricant français de matériaux de construction français va également réduire ses coûts et procéder à une réduction de son fonds de roulement. Enfin, le groupe procédera à des emprunts pour un montant d'un milliard d'euros.

Le groupe Saint-Gobain a également annoncé vendredi son intention de d'émettre de nouvelles actions, afin de lever 1,5 milliard d'euros.

Le groupe Lafarge a annoncé vendredi son intention de lever 1,5 milliard d'euros en échange d'actions nouvelles. La holding GBL du financier Albert Frère participera à l'opération de manière à ce que sa participation actuelle ne soit pas diluée.GBL possède actuellement un peu plus de 20% du groupe français. Cela signifie que la holding participera à l'opération à hauteur d'environ 300 millions d'euros. Une assemblée générale extraordinaire doit encore approuver l'opération mais cela ne devrait guère poser de problème puisque GBL et NNS, les deux principaux actionnaires de Lafarge soutiennent l'opération. Le groupe a également annoncé d'autres mesures destinées à renforcer sa structure financière. Outre l'augmentation de capital, Lafarge prévoit de diminuer de 400 millions d'euros le paiement de son dividende. Il cédera également pour 1,6 milliard d'euros d'actifs. Le fabricant français de matériaux de construction français va également réduire ses coûts et procéder à une réduction de son fonds de roulement. Enfin, le groupe procédera à des emprunts pour un montant d'un milliard d'euros.Le groupe Saint-Gobain a également annoncé vendredi son intention de d'émettre de nouvelles actions, afin de lever 1,5 milliard d'euros.