Les principales Bourses européennes ont clôturé en hausse ce mardi après quatre séances consécutives de baisse, rassurées par l'accord européen sur les modalités du plan d'aide aux banques espagnoles.

Les résultats d'Alcoa légèrement mieux qu'escomptés ont également apaisé les investisseurs qui craignent une saison des résultats trimestriels difficile.

Les marchés accueillent avec enthousiasme ces annonces, comme le montrent la détente du taux du bon espagnol à 10 ans, d'une trentaine de points de base à moins de 6,80%.

Europe

Aux actions, le secteur énergétique pousse un ouf de soulagement alors que la grève des employés du secteur pétrolier en Norvège a pris fin quelques minutes avant l'entrée en vigueur d'un " lock-out " qui aurait totalement interrompu la production du huitième exportateur mondial. CGG Veritas et Technip étaient en forte progression.

Toujours à Paris, Sodexo recule de près de 5%, après que le groupe de restauration collective ait fait part de ventes inférieures aux attentes pour son troisième trimestre comptable.

La star de la séance est ASML Holding qui prend plus de 8% alors qu'Intel a annoncé son intention d'investir pas moins de 4,1 milliards de dollars dans le spécialiste des semi-conducteurs.

Bruxelles

A Bruxelles, Nyrstar clôture sur une hausse de près de 3% après avoir rebondit de plus de 7% en matinée, reprenant une partie du terrain perdu la veille. Alcoa, qui a indiqué lors de la présentation de ses résultats trimestriels que la demande restait soutenue pour les métaux, a quelque peu rassuré les investisseurs par rapport aux perspectives du secteur.

En lanterne rouge du Bel 20, les valeurs défensives étaient victimes de prises de bénéfices à l'image de D'Ieteren et GDF-Suez.

Karine Huet