Les gestionnaires de fonds flexibles ont été les grands vainqueurs de la crise de 2008. Dans un premier temps, ce sont surtout les gestionnaires français qui ont gagné le coeur des investisseurs belges avec des produits tels que Carmignac Patrimoine ou DNCA Eurose. Ils ont ensuite été rejoints (sous l'initiative de la Deutsche Bank Belgique) par une série de fonds gérés par des gestionnaires de langue allemande, comme les fonds défensif Ethna-Aktiv et DWS Concept Kaldemorgen, ou par le plus agressif Flossbach von Storch Multiple Opportunities. Ce dernier reste d'ailleurs un des rares produits flexibles à avoir enregistré des performances appréciables durant le recul de l'année dernière. Ce sont aujourd'hui deux nouveaux produits qui débarquent sur le marché belge (un autrichien et un allemand) avec un historique de performance déjà bien établi et des philosophies d'investissement assez éloignées.
...