Dans le détail, le bénéfice net du groupe a gagné 10% pour s'établir à 1,22 milliard d'euros, soit un peu moins qu'attendu par les analystes interrogés par l'agence financière Dow Jones Newswires. Le chiffre d'affaires a lui progressé de 5%, atteignant le "niveau record" de 19,7 milliards d'euros, selon un communiqué. Les prises de commandes ont en revanche été sévèrement affectées par la récession économique. Entre le 1er avril 2009 et le 31 mars 2010, elles ont atteint un montant de 14,9 milliards d'euros, en baisse de 39% par rapport à la même période de l'année précédente. En raison de la baisse des commandes, les ventes d'Alstom devraient être en retrait en 2010/2011 par rapport à leur niveau record de l'exercice précédent. "Les conditions de marché plus difficiles ont conduit Alstom à intensifier ses mesures de réduction de coûts", affirme encore le groupe, qui fait état d'une baisse d'effectifs de 5.000 employés au cours de l'exercice.

Dans le détail, le bénéfice net du groupe a gagné 10% pour s'établir à 1,22 milliard d'euros, soit un peu moins qu'attendu par les analystes interrogés par l'agence financière Dow Jones Newswires. Le chiffre d'affaires a lui progressé de 5%, atteignant le "niveau record" de 19,7 milliards d'euros, selon un communiqué. Les prises de commandes ont en revanche été sévèrement affectées par la récession économique. Entre le 1er avril 2009 et le 31 mars 2010, elles ont atteint un montant de 14,9 milliards d'euros, en baisse de 39% par rapport à la même période de l'année précédente. En raison de la baisse des commandes, les ventes d'Alstom devraient être en retrait en 2010/2011 par rapport à leur niveau record de l'exercice précédent. "Les conditions de marché plus difficiles ont conduit Alstom à intensifier ses mesures de réduction de coûts", affirme encore le groupe, qui fait état d'une baisse d'effectifs de 5.000 employés au cours de l'exercice.